Carême : annonçons la vie et la joie

C'est la mi-carême, une période d’actions de solidarité et le moment d’annoncer la vie et la joie.

Et si cette année, le carême était l'occasion d'orienter notre solidarité vers les écoles catholiques isolées ?

Partout en France, les petites écoles catholiques rendent un service irremplaçable.

Les écoles de nos petites villes et villages sont un maillon indispensable de l'enseignement catholique. Elles participent au service d'éducation rendu à la Nation et, pour de nombreux enfants, sont le lieu de première annonce de la foi et des valeurs chrétiennes.
Pour qu'elles restent ouvertes, les communautés locales se mobilisent, mais ne peuvent pas toujours faire face aux situations d'urgence. Pour quelques milliers d'euros qui manquent, certaines écoles risquent la fermeture !

Vous pouvez agir, en faisant un don, et leur donner ainsi l'espoir de pouvoir continuer à enseigner et annoncer la bonne nouvelle.

>> Aidez les petites écoles catholiques en finançant l'urgence !

Notre programme Territoire permet chaque année de financer des travaux ou investissements d'urgence dans les petites écoles isolées.

JE FAIS UN DON

5 000 €, c'est le montant moyen nécessaire à une petite école isolée pour faire face à des travaux d'urgence.

Si 63 généreux donateurs donnent l'équivalent de 2€ par jour pendant les 40 jours du carême, soit 80€ chacun, alors c'est 1 école qui est sauvée !

École Sainte-Eustelle à Ozillac, en Charentes


Cette école traverse une période difficile et essaie de redresser la tête.

"Les locaux de l'école ont un besoin urgent de travaux pour répondre aux nouvelles normes et réparer l’usure du temps." Mme Danièle Lebreton, directrice.

L’urgence : rénover le restaurant scolaire pour que les enfants puissent y être en sécurité et qu’il soit mis aux normes. L’école propose une cuisine familiale élaborée sur place par une cantinière attentive aux besoins de chacun.

Mais l’école manque de moyens. L’école fait donc appel à la Fondation Saint Matthieu pour lui permettre de rénover de toute urgence son espace restauration, pour un montant de 5000€.

Nous avons besoin de votre générosité afin d'aider cette école. Si 50 personnes donnent 100€, alors Sainte-Eustelle pourra rénover sa cantine !

L'école Sainte-Eustelle

L'école participe à la vie de la commune d'Ozillac depuis 1836. Les enseignants accueillent les enfants dès 2 ans, en toute petite section, jusqu'en CM2. L'école, répartie en 3 classes, a un effectif total de 54 élèves cette année. Les enfants arrivent des différentes communes environnantes.


École Saint Joseph à Sancoins, dans le Berry.


Récemment ce sont environ 80m2 de locaux dédiés aux élèves âgés de 2 ans et demi à 5 ans (toute petite section à moyenne section) qui ont été remis à neuf à la maternelle Saint-Joseph.

« Avec la rénovation de ce pôle maternelle, l’école se dote d’équipements modernes, tout en poursuivant des objectifs bien définis que sont l’amélioration de l’accessibilité, la sécurité des élèves et la fonctionnalité de l’espace au service de la pédagogie, a estimé la directrice. L’agencement des salles a été intégralement repensé afin de faciliter le quotidien des élèves et de l’équipe pédagogique. L’école est un lieu de culture et d’apprentissage mais aussi un lieu de vie où les enfants doivent se sentir bien.»  Fanny Quintaes Dos Santos, directrice.

La Fondation Saint Matthieu a accordé une aide de 5000€ à l'école Saint Joseph.


C'est grâce à la générosité de ses donateurs que la Fondation peut aider les écoles.

Tout comme Sainte Eustelle, d'autres écoles souffrent de cette situation, et se trouvent désemparées face à l'urgence. 

Pour leur venir en aide, nous avons besoin de chacun d'entre vous !

JE DONNE MAINTENANT


Rappel important !

Si vous êtes un particulier, vous bénéficiez d’une réduction sur votre impôt sur le revenu (IRPP) à hauteur de 66 % du montant de votre don, dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.

La rénovation en urgence et la mise aux normes de l'école Saint Joseph ont permis d'accueillir dans de bonnes conditions les 85 enfants des villages alentour.

« L’ensemble des acteurs de l’école (membres de l’OGEC et de l’équipe pédagogique, parents d’élèves et enfants) vous remercie très sincèrement pour la subvention octroyée dans le cadre du projet de rénovation de notre pôle maternelle », Emmanuel Vigier, président de l'OGEC.